Code de la route

La conduite est une pratique assez délicate, c’est pour cette raison que la législation française en vigueur a prévu des conditions à remplir pour décrocher un permis de conduire.

Ce qu’il faut retenir

Si on prend l’exemple d’un permis « B », son obtention est soumise par deux examens. Celui du code et celui de la conduite. Pour le premier, comme il s’agit d’un test théorique (ETG), il faut être plus lucide et astucieux pour apprendre les implications du Code de la route. Le minimum d’âge requis pour passer un test au code est de 16 ans pour l’Apprentissage anticipé de Conduite et de 17 ans et demi pour un cadre traditionnel.

En effet, l’examen consiste à répondre aux 40 questions au choix durant 30 minutes. Pour pouvoir réussir l’épreuve, il faut alors s’entraîner. Car en 30 minutes, on n’a droit qu’à seulement 5 erreurs, c’est-à-dire, décrocher un score minimum de 35/40. Il existe plusieurs, de ce fait, des astuces pour pouvoir réussir son code.

Comment réussir par soi-même ?

Cela dépend de l’aptitude et de la vitesse intellectuelle de chaque personne. Pour les questions classiques, il suffit d’apprendre les leçons données lors des cours, mais qu’en est-il des questions pièges ? Il faut procéder de la même manière mais faire cependant preuve de discernement. L’essentiel c’est de retenir pour ensuite s’exercer. En résumé, seul l’entraînement compte pour bien réussir son code.

Des tests en ligne sont disponibles à cet effet. On peut aussi trouver dans les grandes surfaces un CD complet pour ce genre de test. On peut passer son code un mois après l’inscription à la préfecture, et 2 semaines pour repasser l’examen en cas d’échec. Les candidats peuvent aussi demander le permis en accéléré. C’est-à-dire passer les examens de code et de conduite en moins d’un mois.

Il est important de savoir que le passage de l’examen en code est illimité, toutefois, le passer à dix reprises est tout de même malheureux.

Partager entre ami(e)s